De Cenves à Propières – vers Compostelle

Dimanche 12 Juillet

29 Km

Départ le matin de Cenves, après une belle nuit au calme dans le refuge des sœurs de la communauté Saint-Jean. Quelle fraîcheur au matin mais une petite douleur au genou me donne un premier aperçu de ce qui va m’arriver plus tard.

En route vers Propières aujourd’hui, à 29 kilomètres. Beaucoup d’eau dans le sac, car hier je n’avais pas assez bu. Arrivé à Saint-Jacques-des-Arrêts, je rencontre une dame très gentille, qui me fait ouvrir l’église pour m’en faire une visite guidée, puis suivra un tour du village et un café madeleine chezIMG_0412 elle. Je reprends mon chemin une heure plus tard entre les crêtes du haut Beaujolais. Des vues magnifiques, que l’on est pas habitué à imaginer lorsqu’on parle de cette région.

Une petite absurdité sur ce Chemin, l’on nous fait faire un détour de 5 kilomètres, pour nous faire visiter les forêts (magnifiques au passage).

Toute la matinée mon genou m’a lancé. Le même qu’en 2012, lors de mon premier chemin, tendinite qui m’avait suivit pendant un mois et pendant presque un an encore. Elle est revenue et j’ai du prendre la meilleure décision. J’ai dû stopper mon Chemin malheureusement à Propières, deux jours après mon départ, mais je ne souhaitais pas envenimer ce genou. Après mes vacances j’ai besoin d’être en forme pour plus d’un mois de vendanges IMG_0413et de vinifications.

J’ai donc profité de quelques heures de sieste avant d’être récupéré par mes parents, venus tout spécialement. C’est bien sur avec du regret que je quitte ce nouveau Chemin, il en va de soit, mais je relativise en me disant qu’il était préférable de l’arrêter deux jours après le départ et non dix jours après, l’émotion aurait été bien différente et les regrets plus intenses.

Ce n’est que partie remise, et j’étais heureux de découvrir ce nouveau Chemin, sans doute en appellera-t-il d’autres, sur quelques jours ou plus.

 

Laisser un commentaire