Chemin de Compostelle en Alsace: Jeudi 21 Avril: de Strasbourg à Rosheim – 32km

Chemin de Compostelle en Alsace: Jeudi 21 Avril: de Strasbourg à Rosheim – 32km
Une très belle et bonne nuit. Dans un si bon lit, c’était vraiment royal !

Un réveil vers 6h finalement, le temps de préparer un peu le sac, écrire l’article de la veille. Puis ont suivi les Laudes et ensuite un petit déjeuner, dans la simplicité mais j’avais tout ce don j’avais besoin.

Le frère qui s’occupait de moi a ensuite tamponné ma Crédanciale et était heureux de mon passage.

Encore un accueil où l’on vous donne tout sans rien attendre en retour (même si il est logique de donner suivant vos moyens.) 

Bien loin de l’esprit commercial que le chemin de Compostelle prend sur la voie du Puy en Velay. Les règles de l’accueil sont parfois oubliées, évincées pour être remplacé par la recherche du bénéfice. C’est ainsi.

Aujourd’hui c’était une étape avec 100% de béton ! Les tendons m’expliquent que ça ne leur a pas plu du tout. En plus j’ai du rallonger l’étape pour trouver un lieu où dormir ce soir. J’avoue que j’avais envie d’une douche car avec cette chaleur et bien ça aide fortement.

  
J’ai croisé mon premier pèlerin d’ailleurs, un allemand, qui espère allé jusqu’à Saint Jacques de Compostelle d’ici la fin août. Nous avons peu discuté mais je pense que l’on va se revoir et puis j’avoue que j’avais espoir de le voir ce soir mais vu que j’ai rallonge l’étape… J’espère en croiser d’autre car c’est toujours plaisant d’échanger quelques mots !

Encore de gros soucis de balisage, ce chemin demande beaucoup d’attention, et parfois, lorsqu’on se perd dans ses pensées et bien on perd rapidement l’itinéraire ! 

 

Deux panneaux, deux directions opposées

 
Ce soir, je suis accueillis au monastère des sœurs bénédictine de Rosheim.

  
Après les vêpres, petit temps de repos et direction le repas. Simple mais qui rassasie, ce dont j’avais besoin. La sœur hôtelière est d’une gentillesse inégalable ! Demain c’est Buffet petit dej’ après les Laudes et reprise de la route en direction du Mont Saint Odile (entre autre !)

9 commentaires

  1. Maillard dit :

    Le sens de la coquille est bonne , mais elle a été coller sur un autre panneau qui ne la concernait pas.bon pèlerinage.

    • Le sens de la coquille n’est jamais le même j’ai remarqué ici. Sur le chemin de Cluny je pouvais m’y fier mais vraiment pas là.
      Mais le principal est d’avancer quand même alors tout va bien mais ça demande d’être très attentif à vrai dire.

  2. Nadine dit :

    Bonsoir Vincent
    Quelle longue étape. Je dois maintenant me contenter un max de 20km jour, mais l’important c’est d’arriver au but fixé.
    le macadam, oui ce n’est pas top, heureusement il ne fait pas chaud.
    Bon chemin pour demain

  3. Estable dit :

    Bonne route ..c’est beaucoup 32 km …..attention au tendinites…

  4. Estable dit :

    Moi c’est demain matin de Gy à Cluny …un chemin où il n’y pas beaucoup de pèlerin.
    Je ne dépasserai pas 22 km par jour.

  5. Maillard dit :

    Je comprend enfin le mal a voir la coquille dans le bon sens ,j’en ai vue aussi a l’envers du bon sens, cela ma perturber pour savoir le sens de la coquille par elle même. bien dommage ces mauvaises poses.
    bonne journée

  6. François. dit :

    Vous me donnez envie de partir ! Enfin, il me faut encore patienter un peu car avant la Francigena, fin août, je vais marcher dans un mois jour pour jour, sur la voie de liaison du chemin de Compostelle « Conques-Toulouse », mais ce me sera plus facile qu’à vous en ce moment, et puis il n’y a que 231 km et seulement douze ou treize jours de marche En revanche, ce ne sera que de beaux paysages et de belles bastides et surtout peu de goudron !

    Cordialement à vous ainsi qu’à ceux qui vous lisent.

Laisser un commentaire