Chemin de Compostelle en Alsace: Samedi 23 Avril: de Bernardvillé à Dusembach – 30km (détour)

Chemin de Compostelle en Alsace:samedi 23 Avril: de Bernardvillé à Dusembach – 30km (détour)
Réveil avec le chant des oiseaux, le seul moyen de connaître l’heure à prix imagine d’ailleurs, car ils chantent, en ce moment, aux alentours de 6h. Et la, bonheur ! La pluie n’est pas encore arrivée ! Une joie de replier la tente, presque sèche ! Et, en remballant les affaires, les premières gouttes arrivent ! Comme quoi, il n’y a pas de hasard ! Du coup je prends la route, sans rien dans le ventre car je sais que je trouverais bien en chemin de quoi me rassasier !
Avant que la pluie ne mouille trop, je profite d’un tabac/supérette qui propose des cafés et en prend un grand avec un sandwich (bon j’avais déjà pris une tartelette aux amandes un peu plus tôt j’avoue !). Une dame très gentille, qui me laisse charger un peu mon téléphone.  

Quelques heures plus tard, et après un grand détour à cause d’une erreur ou du balisage fouillis, j’arrive enfin à Kintzheim. Les genoux ne va pas bien, je suis trempé de chez trempé, bref le moral tombe vraiment au plus bas ! Je regarde pour prendre un bus jusqu’à Ribeauvillé, mais aucun bus ne passent le samedi ! Découragement total là je l’avoue ! Et puis je me dis qu’il est midi, que le repas portera conseil ! Des gens très serviable et c’est avec plaisir qu’on me charge mon téléphone et qu’on me sert un repas super copieux ! Le serveur me dis que je suis le quatrième pèlerin en trois mois qu’il voit s’arrêter ici et du coup on parle rapidement du chemin car ça l’intrigue un peu !
Après le repas, le moral remonte même si la douleur est bien présente mais j’ai de la batterie alors je profite de quelques sms qui remontent le moral, branche la musique, enfile des affaire propres et trace la route via la départementale pour éviter certaines montée du tracé ! Deux heures plus tard, Ribeauvillé m’accueil ! Cette ville où j’étais passé en 2012 avec Johan et Marion, j’aperçois ces châteaux où nous avions campé ! 

  
Mais Ribeauvillé n’est pas ma destination. Un petit tour à l’église vraiment magnifique et je repars direction l’ermitage de Notre Dame de Dusenbach à environ 2,5km de Ribeauvillé.
Après un chemin de croix en montée, j’arrive à cette ermitage que j’avais aussi vu en 2012 ! Que de « hasard » !

  
 C’est la fin d’un mariage et le petit ermitage grouille de monde ! De quoi ai je l’air moi tout trempé et sale ? C’est sans doute pour cela que l’on ne me propose pas de venir au repas du soir ! (Blague)
J’avais téléphoné pour prévenir de ma présence ce soir et on m’accueille avec un si grand sourire que cela fait oublier toute la journée ! 

  

Que de luxe encore ce soir, une chambre privée, une belle cuisine, une douche gigantesque, du chauffage, de la soupe chaude, de la charcuterie, du fromage, du pain ! Royal ! Et en prime: de l’argile pour mon genou ! Mieux qu’un hôtel !

Je rencontre mon deuxième pèlerin aussi ! Enfin pèlerine plutôt ! Une allemande, sur le chemin pour quelques jours. Demain nous allons au même endroit et donc nous risquons de marcher ensemble pour sur !
Mais d’ici là, je vais profiter d’une belle nuit réparatrice !

Laisser un commentaire