Archive pour De PAris à chartres

Le pèlerinage de Chartres, un rendez-vous incontournable !

Le pèlerinage de Chartres, un rendez-vous incontournable !
On me demande pour quelle raison, chaque année, à la Pentecôte, je sors de mon placard mes chaussures de marche, mon gros sac, mon tapis de sol et mon duvet. 
Pourquoi, alors que les beaux jours arrivent, je décide tous les ans de marcher de Notre-Dame de Paris à Notre-Dame de Chartres. 

Comme de nombreux pèlerins et pèlerines, j’ai fait de ce pèlerinage un rendez-vous incontournable car j’aime retrouver cette ferveur que tous partagent, en particulier les enfants, malgré leur fatigue. J’aime faire une pause dans un quotidien qui va toujours trop vite. J’aime me dire que Jésus est heureux de nous voir marcher en chantant, assister à la Sainte Messe et qu’Il se réjouit de toutes ces âmes qui reviennent à Lui. 

Mais, par-dessus tout, je marche parce que je crois qu’il n’y a pas de prière plus efficace qu’une souffrance offerte joyeusement pour l’amour du Bon Dieu. La vie nous donne des occasions de souffrir – personne n’est épargné – mais c’est si difficile d’offrir cette souffrance à Jésus. Dans le cadre d’un pèlerinage, la douleur des pieds et la fatigue sont toutes tournées vers le Bon Dieu.

Sainte Teresa de Calcutta nous a enseigné de très jolies choses sur la souffrance : « Je dis toujours aux gens qui souffrent que la souffrance est un baiser de Jésus, un signe qu’ils sont tout près de Lui sur la croix, tellement près, que là, Jésus peut les embrasser ».

Qui pourrait désirer autre chose que cela ? 
Venir marcher sur les routes de Chartres, c’est faire en sorte de se rapprocher du Cœur de Jésus, par l’intermédiaire de sa maman qui est chantée, louée et honorée pendant trois jours. Trois jours de rosaires, de méditations, d’invitation à une plus grande intimité avec son Créateur. 

Votre cœur est chargé de peine ? Alors n’hésitez plus ! Prenez à votre tour vos chaussures de marche, votre gros sac, votre tapis de sol et votre duvet.

N’ayez pas peur de ne pas y arriver, le Christ marchera à nos côtés. « Apporte toutes tes souffrances à ses pieds », nous encourage mère Teresa. « Ouvre seulement ton cœur pour qu’Il t’aime tel que tu es ; Il fera le reste ». 
Faisons-lui confiance et marchons joyeusement pour la plus grande gloire de Dieu à la suite de Charles Péguy dans les bras de la Vierge Marie. « Partir, marcher droit, arriver quelque part », écrivait-il. « Arriver ailleurs plutôt que de ne pas arriver. Arriver où on n’allait pas plutôt que de ne pas arriver. Avant tout arriver. Tout plutôt que de vaguer. »
Bon carême à tous !
Marine Rondot

Une pèlerine 
Toutes les infos sur le pelerinage: www.nd-chretiente.com

Pèlerinage de Paris à Chartres

Voilà quelques temps que je n’ai pas écris sur mon site, à vrai dire je n’avais pas de connexion internet fiable. Voilà aussi pourquoi, je mets du temps à vous répondre (par courriel ou à vos commentaires).

Le 14, 15 et 16 Mai dernier, j’ai rejoins le traditionnel pèlerinage de l’association Notre Dame de Chrétienté sur la route de Paris à Chartres. Je ne vais pas ici pour narrer en détails ce Chemin, mais je souhaitais tout de même vous en parler et vous inviter à, l’an prochain, venir nombreuses et nombreux !

Tout commence à Notre-Dame-de-Paris, une Messe y est célébrée très tôt le matin, avec des milliers de personnes. Moi, le petit gars Départ de Parisde la campagne, je n’avais jamais vu autant de pèlerins en marche vers le même but. Vraiment saisissant et bouleversant à la fois. Moi qui me sentais parfois seul, je me rends compte que des milliers de personnes n’hésitent pas à s’engager sur un chemin qui sera très dur, une épreuve même !(Sur trois jours, plus de 100km à parcourir !) Une balade pour certains mais un défis, une épreuve pour beaucoup. Le tout simplement pour prendre du temps pour Dieu, pour partir à sa rencontre et marcher simplement vers Lui en s’abandonnant à Lui.

sacsDurant ce long périple, une énorme équipe logistique a gérer plus de dix mille personnes ! Transport de sac pour le bivouac du soir, repas etc. Bref un pèlerinage vraiment grandiose, tant émotionnellement que visuellement.

« Si tout homme est spirituellement un pèlerin sur la terre, prendre la route de Chartres est une décision personnelle qui permet de rejoindre physiquement, même si ce n’est que pour un temps photo1limité, cet état spirituel d’homme qui marche vers sa destinée éternelle. Marcher, c’est terre à terre. Et pourtant cette marche-là nous mène aux portes du Ciel ! C’est, pour un certain temps, se mettre dans un état de pauvreté volontaire. Oublier l’accessoire, pendant trois jours. » Extrait du site de Notre Dame de Chrétienté.

 

Au cours de ces trois jours, j’ai vécu des moments très fort, tant au niveau de la marche, des prières et des soirées. J’ai aussi eu l’occasion de me confier et d’écouter…

 

Mais quel rapport avec le chemin de Compostelle me direz vous ? CompostelleOutre le fait que ce Chemin soit un réel pèlerinage, il emprunte le Chemin de Compostelle à de nombreuses reprises…petit clin d’œil donc !

Je m’arrêterais là dans cette courte description, simplement j’espère que vous aurez peut être un regard légèrement différent sur le cheminement, que cela soit vers Compostelle, Rome, Chartres, Jérusalem etc. Mais si vous devez affronter un obstacle des plus coriace et douloureux, n’oubliez jamais la prière du pèlerin