Les guides

Pour la voie du Puy-en-Velay:

Il existe de nombreux guides pour parcourir le Chemin de Compostelle. Je ne vais pas tous les passer en revue, je vais simplement vous parler de ceux que j’ai utilisé sur le Chemin de Compostelle mais aussi ceux que j’ai pu parcourir et comparer lors d’étapes avec mes ami(e)s du Chemin. Là encore, je vous parle de mon ressenti et avis, et il est loin d’être l’avis ultime.

:: D’autres guides existent, mais voici ceux que j’ai eu, connus ::
Guide du Miam-Miam-Dodo: C’est, on peut le dire sans mauvais jeu de mot, une bible. On peut apprécier le magnifique travail de l’équipe du Miam-Miam-Dodo pour visiter un à un les gites, avoir des infos précises et actualisées pour les tarifs, les heures d’ouvertures etc. Mais niveau cartographie, informations sur le parcours et bien c’est très pauvre. Les cartes dessinées sont vraiment grossières et, on peut le dire, inutiles.
Le miam-miam dodo 2017 est maintenant en plusieurs parties, avec de nouvelles modifications, en attendant une étude et une nouvelle critique de ma Part, vous pouvez me commander dès à présent:

Miam-miam Dodo 2017 – partie 1 (France)

La version (Partie Française et Espagnole) 2015 est disponible ici pour 19€:
Miam-Miam-Dodo GR65 2015 (Du Puy-en-Velay à Saint-Jean-Pied-de-Port)
Miam-Miam-Dodo Camino Francés 2015 (de Saint-Jean-Pied-de-Port à Santiago)

Guide Michelin de Compostelle: Petit, tient dans une poche mais du coup il manque énormément d’informations. Vous avez le nom de quelques villes et villages que vous traversez, parfois quelques hébergements et rien de plus. Mais j’ai vu beaucoup de personnes qui aimaient marcher avec.

La version 2014 de la partie Française est disponnible ici pour 5,89€:
Carte ZOOM Chemins de Compostelle – Le Puy en Velay – St Jean Pied de Port

Guide Rother: C’est un petit guide Allemand, traduit en Français, qui vient d’être actualisé en 2012. Le Rother possède un bonne liste de gites, des détails sur l’itinéraire et les choses à voir, le détail du dénivelé avec les kilomètres et il est plus petit que les autres donc il tient dans une poche latérale. Pour moi, c’est le top.

La version date de 2012 mais les infos sont d’actualité, disponnible ici pour 15€:
Chemin St Jacques France (Fr)
Chemin de St-Jacques – Camino francés des Pyrénées à Saint-Jacques-de-Compostelle.
Topoguide de la FFR: Je vais être très négatif là. Les topo-guide de la Fédération Française de Randonnée sont utiles que si vous marcher quelques jours sur le Chemin. En effet, il faut en acheter plusieurs car ils divisent le Chemin et donc cela va vous coûter cher si vous décidez d’aller jusqu’à Saint-Jean-Pieds-De-Port (car en Espagne il  n’y a pas d’équivalent). En gros, ce sont des cartes IGN du Chemin, mis bout à bout, en plusieurs volumes. Il y a quelques infos sur les gîtes.

Ils sont disponibles pour 11€ ici:
Sentier vers Saint-Jacques-de-Compostelle : Le Puy – Figeac: Topo-guide de Grande Randonnée
Sentier vers Saint-Jacques-de-Compostelle : Figeac – Moissac: Topo-guide de Grande Randonnée
Sentier vers Saint-Jacques-de-Compostelle : Moissac-Roncevaux: Topo-guide de Grande Randonnée

Pour les autres voies:

Je n’ai pas eu encore l’occasion de parcourir d’autre voie, mais si vous voulez des informations précises, vous pouvez vous diriger vers le site de Sylvie (alias Radiocamino) où vous y trouverez une masse d’information concernant les nombreuses voies Françaises et Belges !

Son site internet: www.radiocamino.net

Mais aussi sur le site de l’association Rhône-Alpes des amis de Saint-Jacques qui édite plusieurs guides de très bonne qualité (Vezelay, Genève, Cluny etc.)

Leur site internet: www.chemins.amis-st-jacques.org

13 commentaires

    • BOURDON Patrica dit :

      Bonjour si je peux me permettre vous pouvez aussi acheter notre guide des amis de st Jacques en Alsace et aller sur notre site internet notre guide est refait tous les ans et il est très complet pour ceux qui veulent faire le chemin en Alsace.

      • J’ai le guide en poche !
        Je prends quelques notes pour des petites modifications que je compte envoyer pour aider un peu plus les pèlerins !

      • Et je compte écrire en rentrant un article détaillé de ce chemin !

        • Philippe Lettéron dit :

          Je l’ai parcouru cet été … en 10 jours. Les « cartes » ne m’ont pas du tout emballé. Les anciens carnets n’avaient que des schémas mais étaient plus clairs. Une « carte de7cm sur 3 », même en couleurs, on voit les pixels et les panneaux cachent le chemin…
          Heureusement, le paysage est beau.
          Philippe

  1. brusa dit :

    Si je peux me permettre une opinion…. les guides de la FFRP sont non seulement « trop nombreux » mais également faits, manifestement, pour randonneurs-touristes plus que pour pèlerins marchant à pied (et seul !). En outre, les explications sont à certains égards plutot floues, or tout le monde ne marche pas avec un gps.
    Dans votre liste, vous avez oublié les guides Lepère. Assez bien détaillés concernant le tracé du (des) chemin(s) mais fournissant aussi (et facilement accessibles) les possibilités d’hébergement (mais pas que) le long de chaque étape.

  2. Tamara rocha dit :

    Surtout ne vous fies pas à l’association ds le 6eme à Paris. Ce sont des gens qui en veulent qu’à l’argent.

  3. JR dit :

    Bravo pour ton blog, et, un grand merci!!
    Tes commentaires détaillés en disent long sur ton fabuleux périple, tu as quelques fans sur les plateaux avoisinants…
    Mon équipe et moi partons de Fertans, pas loin de toi.
    Nous allons essayer de suivre ta route, Bescherelle sous le bras pour nous 😉 , à travers tes superbes photos qui donnent envie de suivre ta voix 🙂
    Il manque cependant un détail qui nous inquiète :
    Comment faire pour financer ce superbe voyage?
    De ville en ville on vise dans le mille avec vaincent!
    Rho et quelle coincidence que tu te nommes Compostelle

    • selon votre manière de voyager, pas forcément besoin d’un gros budget. une année je suis partie un mois avec 10 euros/jour (beaucoup beaucoup de bivouacs, un gite de temps à autres pour la douche et la lessive), et parfois j’ai été hébergée (mais je ne suis pas dans la demande) : au hasard des rencontres.
      sinon, 20 euros/jour moyenne

  4. les guides : mon expérience … avant de partir, je lis pas mal les blogs et autres sites sur le chemin que je vais faire. je note les infos qui me paraissent pertinentes.
    j’achète aussi un guide « pélerin » du commerce – Ensuite je pars avec le topo guide FFR mais je me fie aussi au balisage jaune et bleu. je fais un mix sur le terrain.

Laisser un commentaire