Archive de mots clefs pour compostelle

Mon Chemin vers Compostelle – 2012 – « Début d’un Chemin »

En 2012, je partais pour mon premier Chemin vers Compostelle. A mon retour, j’avais écris un cours recueil pour l’offrir à mes parents, quelques très bons amis et à ma grand mère. Peut être pour qu’ils comprennent un peu ce Chemin, pourquoi j’avais tout quitté pour celui-ci.
 
Ce texte je vous en dévoile quelques parties pendant le mois de Janvier. Il n’a rien de prétentieux, juste des lignes écrites simplement. Bien entendu, le gros de ce recueil restera intime et donc réservé uniquement à ceux pour qui je l’ai écris.
 
Bonne lecture de ces modestes lignes.
Les quelques lignes précédentes:

 

  1. Début d’un Chemin

Le train part, la gare s’éloigne et ça y est vous êtes seul : un peu de peur, un peu d’appréhension, et beaucoup d’impatience, vous partez seul dans une aventure hors du commun. Oh, bien sûr, de nombreuses personnes peuplent le train, mais dans votre tête, vous êtes seul. Plus les heures de trains défilaient, plus l’impatience montait et plus la peur s’effaçait. Je suis arrivé à Lyon pour prendre un train en direction du Puy-en-Velay, ce train est « horrible » ! Il est si lent, interminable, à croire qu’il s’arrête partout pour vous « gonfler à bloc » et vous faire affronter la première épreuve du Chemin : la patience ! Je peux vous dire que pour le coup c’est réussis ! Lors de l’arrivée en gare du Puy-en-Velay, j’ai eu l’impression de découvrir un nouveau monde, pourtant j’avais déjà débarqué dans cette même gare quelques années auparavant pour aller chez Franck et Estelle, deux amis de la Ferme du bout du monde; mais cette IMG_1745gare, connue quelques années auparavant, ne ressemblait en rien à mes souvenirs, pourtant c’était bien elle !

Je ne sais pourquoi, mais je ne voulais pas dormir au Puy-en-Velay, j’avais tellement envie de partir… Alors j’ai pris le chemin à quatorze heures. J’ai juste marché deux petites heures pour arriver dans mon premier gîte à Tallode. Surpris, je fis la rencontre des premiers Pèlerins, enfin plutôt randonneurs pour le coup. Deux dames de Bordeaux et un couple Allemand ainsi que leurs enfants et puis un petit âne. Ce soir-là les discussions étaient faciles, mais, à vrai dire, je me suis déjà senti bien loin de l’état d’esprit de ces « touristes ». Je sais que nous ne faisions pas le même Chemin. Je ne critique pas leur démarche mais je ne me sentais pas à l’aise face à ces personnes cherchant l’exploit sportif… sur une semaine. Non, moi je ne cherche pas cela et Madame Allègre, la patronne, l’a senti de suite en me disant : « Toi, avec tes vingt-trois années tu iras un lit de luxe vers Compostellelà-bas, tu ne fais pas de tourisme, tu vis ! ». Peut-être que oui, du moins j’espère aller au bout mais je ne me décrivais pas comme touriste en effet plus comme aventurier, tout en restant humble face à Dame Nature car c’est avant tout Elle qui décide de votre Chemin…

Quelques nouvelles du site Marcher vers Compostelle

Bonjour à toutes et à tous.

En cette période de Noël et de fin d’année, il est temps pour moi de dresser un bilan du site internet « Marcher Vers Compostelle« .IMG_2628

Cette année, en raison de ma situation géographique particulière, je n’ai pas pu tenir à jour le site internet et j’ai très peu diffuser des informations concernant le Chemin. En effet, j’ai résidé, de Janvier 2015 à fin décembre, dans un village isolé et qui n’était pas couvert par internet. Très rare en France, cela n’a pas perturbé ma vie mais m’a obligé de mettre de côté mon site internet et la relation que j’avais avec vous, pèlerins, futurs pèlerins. J’ai mis un temps fou à répondre à certains d’entre vous et même, parfois, je n’ai pas pu répondre tout simplement. Je m’en excuse sincèrement et je compte bien reprendre cela en main.

Les divers projets que j’avais pour mon site internet ont donc été mis de côté, mais je compte les reprendre petit à petit. Et c’est d’un bon pieds que je vais attaquer cette nouvelle année ! Plus d’activité sur internet, plus de diffusion d’information et peut être, quelques jours sur divers Chemin de Compostelle !

Merci pour vos nombreuses visites, vos « j’aime » sur ma page Facebook « Marcher vers Compostelle » et vos si nombreux messages et commentaires sur le site !

A tout bientôt !

Vincent

Air du Chemin de Compostelle – Aidez le projet !

Air du chemin, souvenirs éco-solidaires:

Certains suivent ce projet depuis le début, d’autres vont le découvrir. Emma a besoin d’un dernier petit coup de pouce pour la diffusion de ces souvenirs du Chemin. Alors je compte sur vous pour diffuser son projet, participer au financement participatif et n’oubliez pas d’en parler à vos amis !

Petit coup de pouce pour réussir sa collecte sur le site de financement participatif de Ulule ainsi que toutes les informations : http://fr.ulule.com/air-du-chemin-aire-del-camino/

De Cenves à Propières – vers Compostelle

Dimanche 12 Juillet

29 Km

Départ le matin de Cenves, après une belle nuit au calme dans le refuge des sœurs de la communauté Saint-Jean. Quelle fraîcheur au matin mais une petite douleur au genou me donne un premier aperçu de ce qui va m’arriver plus tard.

En route vers Propières aujourd’hui, à 29 kilomètres. Beaucoup d’eau dans le sac, car hier je n’avais pas assez bu. Arrivé à Saint-Jacques-des-Arrêts, je rencontre une dame très gentille, qui me fait ouvrir l’église pour m’en faire une visite guidée, puis suivra un tour du village et un café madeleine chezIMG_0412 elle. Je reprends mon chemin une heure plus tard entre les crêtes du haut Beaujolais. Des vues magnifiques, que l’on est pas habitué à imaginer lorsqu’on parle de cette région.

Une petite absurdité sur ce Chemin, l’on nous fait faire un détour de 5 kilomètres, pour nous faire visiter les forêts (magnifiques au passage).

Toute la matinée mon genou m’a lancé. Le même qu’en 2012, lors de mon premier chemin, tendinite qui m’avait suivit pendant un mois et pendant presque un an encore. Elle est revenue et j’ai du prendre la meilleure décision. J’ai dû stopper mon Chemin malheureusement à Propières, deux jours après mon départ, mais je ne souhaitais pas envenimer ce genou. Après mes vacances j’ai besoin d’être en forme pour plus d’un mois de vendanges IMG_0413et de vinifications.

J’ai donc profité de quelques heures de sieste avant d’être récupéré par mes parents, venus tout spécialement. C’est bien sur avec du regret que je quitte ce nouveau Chemin, il en va de soit, mais je relativise en me disant qu’il était préférable de l’arrêter deux jours après le départ et non dix jours après, l’émotion aurait été bien différente et les regrets plus intenses.

Ce n’est que partie remise, et j’étais heureux de découvrir ce nouveau Chemin, sans doute en appellera-t-il d’autres, sur quelques jours ou plus.

 

De Cluny à Cenves – vers Compostelle

Samedi 11 juillet
25 Km

Après un départ à midi de Cluny, c’est une journée de marche en plein chaleur qui m’attendait et il faut avouer que c’était relativement dur.

Plusieurs fois le balisage était caché voir absent suite à des coupes de bois, cela m’a valut quelques égarement avec un bon détour.


Je suis arrivé à 19h30 à Cenves, en étant absolument pas sur de trouver un lit. J’avais envisagé de dormir chez les Sœurs de la Communauté Saint Jean mais beaucoup de personnes m’avaient annoncé le Donativo fermé…sur place j’ai eu la belle surprise de voir que ce n’était pas le cas. Par contre, elles ne sont plus présente sur place. C’est une voisine qui se charge d’ouvrir le refuge.

Seulement deux personnes de croisés aujourd’hui, un couple avec qui j’ai échangé quelques mots au bord du chemin. A priori cette partie du chemin jusqu’au Puy-en-velay risque d’être relativement solitaire.

Apporter votre soutien à l’Hospitalité des Pèlerins d’Emmaüs

>> Lien vers la pétition en cours d’installation : <<
>> https://www.change.org/p/amis-du-chemin-de-saint-jacques-soutenez-notre-accueil   <<

Ne laissons pas le commerce étouffer le bénévolat sur les Chemin de Saint-Jacques de Compostelle sur le Voie du Puy en Velay.
L’Accueil bénévole de pèlerins de Saint-Jacques, à Saint-Privat d’Allier, emblématique depuis 10 ans de la démarche chrétienne de l’accueil du pèlerin, quelque soit sa situation financière ou sociale, accueil du plus pauvre, partage de la maison et de la prière, lieu privilégié après la première étape pour beaucoup de pèlerins qui le disent dans les commentaires ou les courriers reçus, cet accueil est en grande difficulté.
Accusé d’être tour à tour une escroquerie, un hôtel non déclaré, un bar ou un cabaret de nuit, un commerce d’alcool, …alors que c’est une maison privée, portant le nom d’Hospitalité Chrétienne Pèlerins d’Emmaüs en référence à l’Evangile de Luc, où chacun est reçu comme un frère, sans aucune obligation financière, peut dormir et prendre son petit déjeuner en famille, participer, certains jours, au repas du soir offert par la famille !
Ce lieu où l’on ne demande jamais ni ce que vous faîtes ni ce que vous êtes mais où l’on vous offre ce petit quelque chose d’humanité que beaucoup viennent chercher sur le Chemin de pèlerinage à Compostelle et qui fait que le lendemain au départ, on n’est plus tout à fait le même…
Ce lieu où l’accueil du frère prend toute sa dimension évangélique…
Ce lieu, espace de liberté, où chacun peut prendre un temps de prière ou de silence dans l’oratoire pour présenter à Saint-Jacques les intentions dont il est porteur…

Ce lieu est aujourd’hui menacé par une enquête injuste et incroyable suspecté de ce qui est dit plus haut à savoir : Accusé d’être tour à tour une escroquerie, un hôtel non déclaré, un bar ou un cabaret de nuit, un commerce d’alcool, …et autres invraisemblables accusations.

Vous tous qui faîtes partis des milliers de pèlerins qui se sont arrêtés chez nous ou qui dans votre Association Jacquaire avez entendu d’autres pèlerins parler de notre accueil, nous avons besoin de vous.

En signant cette pétition, vous attestez que jamais nous n’avons facturé ou réclamé un centime à l’un de nos hôtes, chacun étant libre de participer ou non en versant un don dans la petite boîte disponible…
Vous attestez que vous ne nous avez jamais vu vendre de l’alcool à aucun moment de votre présence parmi nous…
Que jamais nous n’avons évoqué avec vous la référence à un hôtel et à des prestations…
Que vous avez pu constater que notre démarche dépourvue d’exigence commerciale est essentiellement un témoignage de l’amour que nous portons à nos frères en marche…

En signant cette pétition et aussi en ajoutant un commentaire sur l’Hospitalité Chrétienne de Saint-Privat sur cet article,
Vous nous aiderez à dire non à toutes ces accusations infondées et à démontrer l’importance de notre présence ici…Et aussi contribuerez à nous donnez la force de continuer notre Chemin au Service des Pèlerins.
Jean-Marc

Marcher vers Compostelle: aidez Olivier !

N’hésitez pas à partager ce message:

J’ai reçu un message sur mon site: www.marcher-vers-compostelle.com
Je vous le transmets, en espérant que vous porter aider Olivier dans sa recherche.
« Bonjour,
Membre du groupe Prière & Rando, je souhaite effectuer, du 1er au 31 juillet prochain, le chemin de Saint Jacques de Compostelle (partie espagnole Le Camino Francès). Ayant quelques troubles de l’équilibre, je cherche une (des) personne(s) pour m’accompagner et m’apporter un peu d’aide. Si vous êtes intéressé et disponible pendant cette période pour partager ce pèlerinage merci de me contacter »

Si vous pouvez aider Olivier, n’hésitez pas à me contacter directement sur mon site pour que je vous envoie mes coordonnées.
Merci à vous et merci de votre partage !

Marcher vers Compostelle: aidez Olivier !

N’hésitez pas à partager ce message:

J’ai reçu un message sur mon site: www.marcher-vers-compostelle.com
Je vous le transmets, en espérant que vous porter aider Olivier dans sa recherche.
« Bonjour,
Membre du groupe Prière & Rando, je souhaite effectuer, du 1er au 31 juillet prochain, le chemin de Saint Jacques de Compostelle (partie espagnole Le Camino Francès). Ayant quelques troubles de l’équilibre, je cherche une (des) personne(s) pour m’accompagner et m’apporter un peu d’aide. Si vous êtes intéressé et disponible pendant cette période pour partager ce pèlerinage merci de me contacter »

Si vous pouvez aider Olivier, n’hésitez pas à me contacter directement sur mon site pour que je vous envoie mes coordonnées.
Merci à vous et merci de votre partage !

Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle

Recherche d’Hospitaliers sur le Chemin de Compostelle

Bonjour, voici un message de René, du site Webcompostella
Recherche hospitaliers pour Santiago
A l’initiative de la Conférence des Évêques de France, en liaison avec l’archevêque de Santiago, un accueil des pèlerins francophones sera ouvert à St Jacques de Compostelle, à partir de l’été 2015.
Cet appel à hospitaliers bénévoles (prêtres, pasteurs, religieux et laïcs), est lancé pour la période du 13 juillet au 30 septembre 2015, durant laquelle environ 4500 pèlerins francophones arrivent à Compostelle.
Le pèlerin accueilli dés son arrivée au Bureau des Pèlerins se verra proposer suivant ses attentes des conseils pratiques,  des possibilités de rencontres en groupe ou des entretiens individuels avec un prêtre, pasteur ou laïc. La mission de chaque équipe fonctionnant en groupe de trois aura une durée de 15 jours. L’essentiel des frais seront pris en charge.
Si vous êtes intéressés ou si vous souhaitez plus de détails, contactez-nous en vous inscrivant sur ce formulaire en ligne.
Calendrier des missions :
  • du 13 au 31 juillet : période de mise en place un peu plus longue
  • du 30 juillet au 16 août
  • du 15 au 31 août
  • du 30 août au 14 septembre
  • du 13 septembre au 29 septembre